Conseils | Nos conseils

Charbon et blancheur des dents

Brossage, bicarbonate, dentifrice au charbon… L’essentiel à savoir pour entretenir la blancheur naturelle de vos dents

La qualité du brossage avant tout

La blancheur de nos dents, on a tous envie d’en prendre soin et de la conserver le plus longtemps possible. Quels sont les secrets pour y parvenir ? Le premier d’entre eux est bien-sûr la qualité du brossage. On ne le répétera jamais assez : c’est en se brossant les dents avec les bons gestes et en cultivant une parfaite hygiène bucco-dentaire au quotidien que l’on préserve son capital dentaire, et donc la blancheur de ses dents.

Vive la naturalité

Mais la composition de votre dentifrice joue également un rôle majeur ! Les dents sont une partie sensible de votre organisme, et plus le produit que vous utilisez au quotidien est naturel, mieux c’est ! Pour la blancheur aussi ? Oui, pour la blancheur aussi, on peut faire confiance à la nature, car il existe des produits naturels qui permettent de garder la blancheur naturelle de vos dents, ou de retrouver un peu de blancheur perdue.

Des remèdes maison, oui mais…

Il y a bien sûr les remèdes dits « de grand-mère » comme le bicarbonate de soude (ou « de sodium ») et le citron. Ces deux produits « de cuisine » peuvent en effet donner un petit effet de blanchiment immédiat car ils nettoient les taches. Mais ils ne sont surtout pas à utiliser au quotidien. À l’état pur, le bicarbonate de soude peut avoir une action abrasive, et abimer l’émail de vos dents. Le citron également, en raison de son acidité. Certains aiment aussi combiner ces deux produits : pourquoi pas, mais veillez à ne pas le faire plus d’une fois par semaine. On ne fait jamais assez attention à son émail dentaire !

Les actions du charbon végétal actif

Et le charbon végétal, dans tout ça ? Le charbon végétal actif est l’un de ces produits naturels connus depuis longtemps pour favoriser ou maintenir la blancheur de vos dents. Utilisé dès l’Antiquité pour ses bienfaits détoxifiants et digestifs, il a une action purifiante pour la bouche. Il a également démontré son efficacité pour atténuer les taches dentaires, et lutter contre le jaunissement provoqué par la consommation de certains aliments.

L’importance du dosage

Attention toutefois aux modes ! Du fait de la tendance au tout-bio et au « homemade », on trouve aujourd’hui le charbon végétal actif en libre-service, sous diverses formes, et notamment en poudre. Certaines personnes peuvent ainsi être tentées de l’utiliser seul, en plus de leur brossage, dans des fréquences ou des quantités qui ne sont pas conseillées. Maîtrisez donc les quantités en l’utilisant avec parcimonie.

L’association du charbon végétal et des plantes

Chez Vademecum, pour obtenir ce parfait dosage, nous associons le charbon végétal à des plantes. Pour notre dentifrice Blancheur Charbon, nous avons ainsi élaboré une formule exclusive composée à 97% d’ingrédients d’origine naturelle, incluant de l’eau, qui combine la poudre de charbon végétal, l’huile de coco et l’essence de menthe. Ce dentifrice préserve ainsi la blancheur naturelle des dents, sans attaquer l’émail. Il combat aussi efficacement les bactéries et vous procure une agréable sensation de fraîcheur - et comme disent les dentistes, une noisette de dentifrice suffit.

Et si vous préférez le bicarbonate de soude au charbon végétal pour cultiver la blancheur de vos dents, nous avons aussi pensé à vous. Orientez-vous dans ce cas vers notre dentifrice Vademecum Blancheur & Plantes, à l’extrait de sauge et enrichi en bicarbonate de sodium. Lui aussi contient 97% d’ingrédients d’origine naturelle, incluant de l’eau, et vous apporte un parfait équilibre entre action blanchissante et respect de votre émail et de vos gencives.